🇫🇷 Nantes. Le succès de la crèche vivante se confirme

Les années passent et la crèche vivante de la place Graslin, dans le centre de nantes,  attire de plus en plus de monde. Après 250 personnes en 2015 puis 500 en 2016 ce sont près de 1000 personnes qui ont assisté à la crèche vivante ce 16 décembre à 15 heures.

Contrairement aux années précédentes, il n’y avait pas de forces de l’ordre – bien occupées plus bas à veiller sur le marché de Noël et ses attrape-touristes – ce qui n’a pas empêché l’assistance de se recueillir et de profiter du spectacle vivant, agrémenté de plusieurs cantiques bretons et de personnages en habits traditionnels bretons. D’autres costumes faisaient directement référence aux provinces françaises, notamment à l’Alsace et à la Vendée.

Comme les années précédentes, la crèche vivante était organisée par le prieuré Saint-Louis de la FSSPX (Fraternité Sacerdotale Saint Pie X), basé en haut de la rue François Bruneau entre la rue Bellamy et l’église Saint-Félix, au nord du centre-ville de Nantes. Le prieuré organise aussi la procession de l’Immaculée Conception, du pont de la Tortière au monument des Cinquante Otages, chaque année le 8 décembre.

A Noël, comme chaque année là encore, le prieuré fera une veillée, suivie de la messe, le 24 décembre à 23 heures. Depuis l’inauguration de l’église Saint-Martin du collège de la Placelière – construite courant 2016, aux confins des communes de Vertou et de Château-Thébaud dans le Vignoble nantais, une veillée de Noël y a aussi lieu à 23 heures et sera suivie d’une messe. Ces deux messes auront lieu selon le rite de Saint-Pie V (1570), dit rite tridentin.