🇫🇷 #Limoges Attaqué par une dizaine d’individus, un homme de 19 ans blessé à l’arme blanche est décédé.

Un jeune de 19 ans est mort peu de temps après son arrivĂ©e au CHU de Limoges lundi soir. En milieu de soirĂ©e, il aurait Ă©tĂ© agressĂ© par un groupe d’individus alors qu’il Ă©tait dans une voiture dans le quartier du Val de l’Aurence.

La police a Ă©tĂ© appelĂ©e vers 22h30 lundi soir quartier du Val de l’Aurence Ă  Limoges. Au tĂ©lĂ©phone, les tĂ©moins font Ă©tat de cris et d’un regroupement de huit Ă  dix individus, avec capuches, armĂ©s d’armes blanches et de bâtons autour d’une voiture de type Audi A4, Ă  l’arrĂŞt, sur un petit parking de la rue Joliot-Curie. Quelques minutes plus tard, la police nationale et les pompiers arrivent sur place. Il n’y a plus d’agresseurs autour du vĂ©hicule, mais Ă  l’intĂ©rieur se trouvent deux jeunes de 19 ans, deux habitants du quartier.

Mort après un coup porté à la cuisse

Alors qu’il y a de nombreuses traces de sang dans la voiture, et que les vitres du vĂ©hicule sont brisĂ©es en petits morceaux, les deux victimes sont amenĂ©es Ă  l’hĂ´pital de Limoges. Le premier homme, un Ă©tudiant touchĂ© par une arme blanche Ă  une artère d’une cuisse, et qui s’est en partie vidĂ© de son sang dans la voiture, dĂ©cède une heure plus tard. L’autre, touchĂ© Ă  la tĂŞte, est plus lĂ©gèrement blessĂ©. La personne dĂ©cĂ©dĂ©e Ă©tait connue de la police pour un fait mineur (vol simple).

La police cherche activement le ou les auteurs

Les enquĂŞteurs ignorent pour l’instant le pourquoi de cette agression. Si personne n’a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©, la police cherche Ă©videmment le ou les agresseurs. Une autopsie du jeune homme dĂ©cĂ©dĂ© doit ĂŞtre menĂ©e. L’enquĂŞte a Ă©tĂ© confiĂ©e par le procureur de la RĂ©publique au Service RĂ©gional de la Police Judiciaire de Limoges. Au delĂ  du recueillement de tĂ©moignages, les policiers vont aussi chercher des preuves, traces ADN et empreintes, Ă  l’intĂ©rieur et sur le vĂ©hicule des victimes. Les vidĂ©os du quartier devraient aussi ĂŞtre Ă©tudiĂ©es de près.

Par ailleurs, suite Ă  ce drame et Ă  l’importante descente de police mardi matin dans le quartier de Beaubreuil, des consignes de sĂ©curitĂ© seront donnĂ©es aux agents et les patrouilles seront « orientĂ©es » en fonction de ces Ă©vĂ©nements.