🇫🇷 Les 50 000 cellules de prison françaises vont être équipées d’un téléphone fixe.

This photo taken on February 26, 2015 at Mont-de-Marsan's Pemegnan prison shows an inmate using a telephone in a so-called "respect unit", which is part of an experimental program initiated by the French Justice minister, that offers volunteering inmates a greater independence during daytime activities, aiming at better rehabilitation after detention, and at reducing violence while serving time. The program has started on January 26, 2015, and is inspired by an experiment developed in Spain in 2001. / AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH

C’est une véritable révolution qui se prépare dans le monde carcéral. Le ministère de la justice a lancé un important appel d’offres afin d’installer des téléphones dans les cellules de l’ensemble des prisons françaises, hors quartiers disciplinaires. Plus de 50 000 cellules de 178 établissements pénitentiaires devraient ainsi être équipées progressivement au cours des prochaines années d’un appareil qui permettra aux détenus (condamnés ou prévenus) d’appeler les numéros que l’administration ou un juge auront autorisés. […]

Dans les prisons surpeuplées, les détenus n’ont parfois même plus accès aux cabines, faute de temps et de surveillants pour les accompagner. Surtout, elles ne sont en principe accessibles que quelques heures par jour, et dans des plages horaires où les enfants sont à l’école et les conjoints au travail.[…]

Pour le ministère de la justice, il s’agit à la fois de favoriser le maintien des liens familiaux, considéré comme un facteur essentiel de réinsertion, et de désamorcer l’une des principales sources d’incidents en prison, à savoir les trafics de téléphones portables ; un véritable fléau devenu une routine. Ainsi, Jean-Baptiste K. traduit en commission de discipline à Fleury-Mérogis le 13 décembre 2017, s’était fait saisir un téléphone lors d’une fouille le 26 octobre… et s’en était déjà procuré un autre avant une autre fouille de sa cellule le 17 novembre.[…]