🇺🇸 #LasVegas Jonathan Smith a sauvé une trentaine de personnes durant l’attaque et a été blessé par balle.

Jonathan Smith est devenu un héros aux États-Unis après avoir sauvé la vie d’une trentaine de personnes lors du carnage à l’arme automatique de Las Vegas, ce dimanche. Il a néanmoins été blessé par balle, au cou. Son histoire est tout simplement incroyable.

● Réparateur de photocopieuse la semaine, il était en week-end avec sa famille à Las Vegas pour le festival de musique country « Route 91 Harvest ». Jonathan était proche de la scène pour le concert de Jason Aldean. Tout a basculé lorsque l’attaque et les coups de feu ont commencé.

● Pensant qu’il s’agissait de feux d’artifice, Jonathan Smith, comme beaucoup d’autres personnes présentes au concert, n’ont pas bougé. Les séries de coups de feu en rafale se sont poursuivis. Jason Aldean a quitté la scène précipitamment.

● Jonathan se tourne alors vers les neuf membres de sa famille, leur demande de se tenir la main et de courir vers la sortie explique-t-il au Washington Post. La scène de panique est terrifiante.

● Ses trois nièces se séparent et se perdent dans le mouvement de foule. Jonathan décide de faire demi-tour et d’aller les chercher.

« Je suis retourné vers la scène et il y avait une femme qui était à terre, raconte-t-il dans l’émission ‘Good Morning America’ sur ABC. Je l’ai aidée et je lui ai juste dit de courir. Je lui ai simplement dit : ‘Nous devons partir’. »

Jonathan a invité de nombreuses personnes a se dissimuler derrière des voitures

● Jonathan invite également d’autres personnes à le suivre et à s’éloigner du Strip, l’avenue principale de Las Vegas, tout proche de la scène mais également de l’hôtel Mandalay Bay où le tueur, Stephen Paddock, fait actuellement feu depuis sa chambre, au 32ème étage.

Pour lui, c’est certain : les coups de feu venaient du côté du Strip raconte-t-il. C’est dans l’autre sens qu’il s’est dirigé avec toutes les autres personnes.

● Alors que les rafales s’enchaînent, Jonathan invite ces mêmes personnes à se placer dans un champ, derrière des rangées de voiture, et ainsi à se dissimuler. Mais l’homme âgé de 30 ans sera lui aussi blessé par l’un des tirs du tueur.

Blessé par balle au cou

● C’est en invitant des jeunes filles à s’abriter correctement derrière les voitures, alors qu’elles n’étaient pas complètement cachées, que Jonathan a été blessé, d’une balle au niveau du cou.

« Je ne pouvais rien ressentir dans mon cou. Il y avait une sensation de chaleur dans mon bras », déclare-t-il au Washington Post, alors qu’il se trouvait à l’hôpital.

● Jonathan Smith souffre d’une clavicule fracturée, d’une côte craquelée et d’un poumon meurtri. Les médecins ont choisi de laisser la balle dans le cou de Jonathan, l’opération risquant de lui causer de nouvelles blessures, plus graves. « Je devrais vivre avec cette balle pour le reste de ma vie » a-t-il expliqué.

Un policier hors service lui vient en aide

● C’est un policier hors service de San Diego (Californie) qui s’est porté à son secours alors qu’il perdait du sang. Le policier l’a transporté à l’hôpital avec son pick-up, avec d’autres victimes.

● Jonathan qui est aussi père de famille a été pris en charge à l’hôpital avant d’apprendre que le reste de sa famille était vivant.

Une collecte de fonds ouverte pour Jonathan

● Dans les médias américains et sur les réseaux sociaux, Jonathan Smith est tout simplement devenu un héros. Statut qu’il réfute.

« Je ne me considère pas comme un héros, déclare-t-il dans ‘Good Morning America’. Je me considère comme quelqu’un qui essaie de faire les bonnes choses ».

● Une collecte de fonds en ligne a été ouverte pour Jonathan Smith, afin de couvrir l’ensemble de ses dépenses médicales. En 48 heures, elle a déjà rassemblé plus de 31.000$. Vous pouvez y participer ici.

● L’attaque à l’arme automatique de Las Vegas a fait 59 morts et plus de 500 blessés. Un bilan qui reste provisoire, mais une tuerie de masse à l’arme à feu qui restera la pire de l’histoire moderne des États-Unis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*