🇫🇷 Jean-Luc Mélenchon a réalisé 182.000 euros de plus-value avec sa permanence

Le leader de la France insoumise (LFI), Jean-Luc MĂ©lenchon, a rĂ©alisĂ© en 2011 une plus-value de 182.409 euros en revendant sa permanence Ă  Massy, dans l’Essonne, rapporte jeudi 14 dĂ©cembre le magazine Capital.  Il avait achetĂ© en 1997, cette maison de ville « en mobilisant son indemnitĂ© reprĂ©sentative de frais de mandat (IRFM) », alors qu’il Ă©tait sĂ©nateur de l’Essonne, explique Capital. PayĂ© 80.000 euros (400.000 francs Ă  l’Ă©poque), le bâtiment a Ă©tĂ© revendu 262.409 euros en 2011, avance le magazine, qui s’appuie sur les documents disponibles Ă  la publicitĂ© foncière. Soit une plus-value de 182.409 euros, en tenant compte de l’inflation.

Jean-Luc MĂ©lenchon avait dĂ» y faire des travaux, reconnaĂ®t Capital, pour transformer les locaux en bureaux. Mais il n’avait que partiellement financĂ© cet amĂ©nagement, avançait l’ancien sĂ©nateur lui-mĂŞme sur son blog. « Le coĂ»t des travaux (…), le nettoyage et le reste de l’entretien a Ă©tĂ© partagĂ© entre les usagers », au nombre de six, Ă©crivait-il le 15 novembre dernier. Dans cette note de blog, il annonçait Ă©galement qu’il allait mettre en demeure, avant une Ă©ventuelle plainte en diffamation, les magazines l’Express et Capital, devançant des « rĂ©vĂ©lations » sur ces questions de patrimoine.

« Bien Ă©videmment, il est impossible que j’aie commis quelque acte dĂ©lictueux ou immoral que ce soit. Si ce n’Ă©tait pas le cas, il y a longtemps que ça se saurait », assurait-il.

Ce vendredi, le leader de LFI a une fois de plus rĂ©pondu aux nouvelles rĂ©vĂ©lations de Capital par l’intermĂ©diaire de son blog. « Cet article affirme que j’aurais utilisĂ© de l’argent public pour acquĂ©rir ma permanence parlementaire Ă  Massy, ce qui est faux », Ă©crit-il, assurant qu’il avait « payĂ© cash l’acquisition du local, sans un centime d’IRFM. »