🇫🇷 Ivry-sur-Seine (94) : un malinois retrouvé pendu chez des maîtres-chiens africains

L’animal mort découvert lundi gisait au bout d’une chaîne métallique, à la fenêtre d’un squat. La police enquête sur un «acte de cruauté». Six autres chiens maltraités ont été retrouvés dans le pavillon.

Le cadavre d’un chien au bout d’une chaîne métallique : une vision d’horreur s’est imposée aux salariés d’une entreprise d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) lundi. Alors qu’ils prenaient leur service, ils ont découvert ce malinois pendu à la fenêtre d’un pavillon squatté juste en face de leur hall d’accueil. La police y a trouvé six autres chiens, en état de sous-nutrition et visiblement maltraités. Huit hommes interpellés sur place ont été conduits au commissariat.

Pour les premiers témoins de la terrible scène, pas de doute : «C’est forcément accidentel.» Ils se souviennent de deux chiens, «pas plus». «Je les ai déjà vus se battre. L’un d’eux a dû sauter par la fenêtre avec la chaîne attachée au collier…», hasarde cet employé de la société voisine, spécialisée dans les produits isolants.

Ce n’est pourtant pas le scénario privilégié à l’issue des constatations. Le vétérinaire de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris est catégorique : le malinois n’a «à l’évidence» pas été victime d’un «simple accident». La police enquête sur un «acte de cruauté». Plusieurs associations de défense des animaux, notamment celle de Stéphane Lamart à Fresnes, ont déjà déposé plainte. La SPA mènera aussi sa propre enquête. (…)

Agés de 18 à 53 ans, de nationalité ivoirienne et malienne, la plupart des huit hommes dormaient lorsque la police a débarqué vers 11 heures lundi. Leurs chiens – des bergers allemands et bergers belges croisés malinois – étaient attachés. Le premier a été trouvé dans un cabanon au milieu de détritus et d’excréments. Le second était en cage dehors. Sa muselière l’empêchait de respirer convenablement.