🇮🇹 Ferrara (Italie) : une femme tabassée par 5 migrants, la Ligue du Nord appelle à la création de patrouilles pour assurer la sécurité

Attaque à Ferrara jeudi soir : « Ils étaient cinq personnes de couleur » raconte Sandra. La Ligue du Nord (parti anti-immigration) veut descendre dans la rue.

Sandra a été battue par cinq migrants qui voulaient la voler. C’est arrivé à Ferrara, dans la région d’Acquedotto, il y a quelques jours. Le visage de Sandra porte encore les marques des blessures et des coups violents.

« Je ne me souviens pas s’ils m’ont frappé avant que je m’évanouisse ou si je m’étais déjà évanoui et s’ils ont continué à me frapper. La seule chose dont je me souviens est ma tête qui touche le banc et leurs poings sur le côté droit du visage. Je me suis réveillé avec des douleurs dans les côtes. »

Les cinq migrants n’ont pas encore été interpellés. « Ils n’ont pas été encore reconnus parce que je ne me souviens pas de leurs visages, et les caméras-surveillance ne les ont pas pris ».

Nicola Lodi, élu de la Ligue du Nord, a été l’un des premiers à réagir à ce fait divers. Il a appelé à la création de patrouilles citoyennes dans la zone où Sandra a été agressée.

« Être attaqué, battu, laissé inconsciente dans un endroit froid… Je ne pense pas que ce soit le résultat d’une ville tranquille », ajoute Sandra.