đŸ‡«đŸ‡· Famille juive sĂ©questrĂ©e Ă  Livry-Gargan (93) : 5 suspects arrĂȘtĂ©s

Quatre hommes et une femme ont Ă©tĂ© interpellĂ©s aujourd’hui, soupçonnĂ©s d’avoir participĂ© en septembre au cambriolage et Ă  la sĂ©questration d’une famille juive de Seine-Saint-Denis, « une agression antisĂ©mite » condamnĂ©e par les institutions juives et le ministre de l’IntĂ©rieur.

Parmi les cinq personnes placĂ©es en garde Ă  vue figurent trois jeunes, soupçonnĂ©s d’ĂȘtre les auteurs de l’agression survenue Ă  Livry-Gargan, un homme de 50 ans « trĂšs connu des services de police » qui pourrait ĂȘtre leur « chef » et une jeune fille de 19 ans, « complice ».

Le 8 septembre au petit matin, des cambrioleurs avaient pĂ©nĂ©trĂ© par effraction dans le pavillon du militant associatif Roger Pinto, ĂągĂ© de 78 ans, oĂč se trouvaient Ă©galement sa femme et son fils. Ils avaient d’abord sĂ©questrĂ© le fils de la famille puis, au petit matin, s’en Ă©taient pris Ă  la mĂšre et au pĂšre, qui avait reçu plusieurs coups de pied au thorax et Ă  la tĂȘte. La famille avait Ă©tĂ© ligotĂ©e et sĂ©questrĂ©e pendant plusieurs heures, jusqu’Ă  ce que la femme parvienne Ă  alerter la police. Selon les victimes, leurs agresseurs leur auraient lancĂ©: « Vous ĂȘtes juifs donc vous avez de l’argent. »

L’agression avait provoquĂ© un vif Ă©moi dans la communautĂ© juive, oĂč Roger Pinto, prĂ©sident de l’association « de dĂ©fense du peuple juif et de l’État d’IsraĂ«l » Siona, a occupĂ© de nombreuses fonctions au sein d’institutions. TrĂšs vite, le ministre de l’IntĂ©rieur GĂ©rard Collomb avait dĂ©noncĂ© une « odieuse agression ». « Selon les premiers Ă©lĂ©ments, la motivation de cet acte lĂąche semble directement liĂ©e Ă  la religion des victimes », avait-il estimĂ©.

Le parquet de Bobigny avait confiĂ© Ă  la SĂ»retĂ© territoriale du dĂ©partement une enquĂȘte pour sĂ©questration, vol et extorsion en rĂ©union avec violences et en raison de la religion des victimes. Les enquĂȘteurs devront notamment dĂ©terminer si les agresseurs avaient ciblĂ© le pavillon en raison de l’appartenance religieuse de ses occupants.