🇫🇷 Marseille : Experts en arts martiaux, le braqueur se prend une raclée

Un Marseillais de 32 ans braque les magasins de lunettes… en sĂ©rie. Sa technique : prĂ©tendre porter une arme et repartir avec toutes les paires du magasin. 

Vendredi dernier, le Marseillais âgĂ© de de 32 ans, dĂ©cide de dĂ©pouiller un opticien dans le sud de Marseille, comme Ă  son habitude. Il lui demande de lui remettre « toutes les paires de lunettes » du magasin, en prĂ©textant porter une arme. Manque de chance pour le voleur, le gĂ©rant du magasin est particulièrement sportif… Il le maĂ®trise jusqu’Ă  l’arrivĂ©e de la police. Et c’est ainsi que s’achève sa carrière de braqueur en sĂ©ries.

Le braqueur a pris une véritable raclée et ce sont les policiers qui sont venus le « ramasser en petits morceaux ».

L’amateur de lunettes est interpellĂ©. En garde Ă  vue, les enquĂŞteurs spĂ©cialisĂ©s de la sĂ»retĂ© dĂ©partementale des Bouches-du-RhĂ´ne font « le parallèle avec cinq autres braquages » commis depuis avril 2016. A chaque fois, l’auteur, « seul, gantĂ©, dissimulĂ© par une capuche et une Ă©charpe », se fait remettre l’ensemble des paires de lunettes de soleil du magasin sous la menace d’un couteau ou d’une arme de poing.

Une fois volée, il les revend 

Les paires de lunettes, dont certaines valent plus de 500 euros, sont ensuite revendues dans des bars de Marseille. Le malfaiteur a Ă©tĂ© confondu par la vidĂ©o-surveillance et le bandeau de tennis qu’il portait au poignet pour dissimuler un tatouage. Il a Ă©tĂ© mis en examen et placĂ© en dĂ©tention provisoire.

Lors de son arrestation, le braqueur explique aux policiers qu’il avait une addiction aux jeux, et qu’il devait la financer…