🇫🇷 Des militaires de l’opération Sentinelle ont abattu l’auteur d’une attaque au couteau à Marseille

Peu avant 14 heures, ce 1er octobre, un individu a tué au moins deux personnes, en criant « Allah akbar » (« Dieu est grand »), avec une arme blanche, sur le parvis de la gare Saint-Charles de Marseille. Les militaires d’une patrouille Sentinelle n’ont pas hésité : ils ont ouvert le feu sur l’assaillant, qui a été tué.

« Deux victimes sont décédées par arme blanche », a annoncé Olivier de Mazières, le préfet de police des Bouches-du-Rhône. « L’assaillant a été abattu par les militaires de l’opération Sentinelle », a, de son côté, confirmé Xavier Tarabeux le procureur de la République de Marseille.

De sources proches de l’enquête, on évoque une « attaque terroriste ». Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, doit se rendre sur place. En attendant, la police nationale a indiqué, via Twitter, qu’une « intervention était en cours » et que le secteur était à éviter. La gare Saint-Charles a d’ailleurs été évacuée.

La mairie de Marseille, par la voix de Caroline Pozmentier, l’adjointe à la sécurité de la ville, a rendu hommage au militaire de l’opération Sentinelle, en soulignant que, sans leur action, le « nombre de victimes aurait pû être plus élevé.

MàJ-1 : Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’affaire et une enquêtre « tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle » a été confiée ) la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

MàJ-2 : Les victimes de l’assaillant sont deux femmes. L’une a été égorgée tandis que l’autre a reçu plusieurs coups de couteau dans le ventre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*