Catégorie 2 : l’ouragan Ophelia se dirige vers les côtes européennes

Cela risque de souffler fort ce week-end au large de la Bretagne. Lundi, une tempête tropicale s’est formée dans l’Atlantique. Baptisé « Ophelia »,l’ouragan, classé en catégorie 2 sur une échelle de 5, se trouve actuellement au sud des Açores et se dirige vers l’Europe.

Selon les prévisionnistes, deux scénarios se dégagent pour la suite : soit l’ouragan pourrait frapper le Portugal tout en s’affaiblissant, soit la dépression remonterait vers le Golfe de Gascogne, le large de la Bretagne puis les îles britanniques. C’est ce deuxième scénario qui semblerait pour l’instant privilégié. Si le passage de l’ouragan se confirme, les côtes bretonnes pourraient alors enregistrer des rafales de 130 à 140 km/h dimanche ou lundi avec une grosse houle de 8 mètres attendue au large.

« La température de l’océan à cet endroit est suffisamment chaude. De plus, les vents constants à tous les étages de l’atmosphère permettent facilement sa formation », explique Gaëtan Lèches, météorologue à Météo France. Ophelia va se diriger en fin de semaine vers l’archipel des Açores. Les prévisions météorologiques sont sans appel, les rafales atteindront samedi 130 à 140 km/h sur ces régions.

La Bretagne meurtrie par une tempête il y a 30 ans

Cet épisode climatique intervient 30 ans jour pour jour après le passage de la violente tempête qui avait frappé la Bretagne. Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1987, l’ouest de la France avait été balayé par les vents, avec des pointes à 180 km/h à certains endroits, et même à 220 km/h à la pointe du Raz. Le bilan avait été très lourd avec 15 morts et des dégâts estimés à 23 milliards de francs à l’époque.