Au moins 18 sans-abri sont morts en Île-de-France depuis le 1er janvier

A picture shows a homeless person's tent under a metro overpass next to a graffito reading "Our nights don't need stars anymore to burn" on December 28, 2017, in Paris. / AFP PHOTO / Eric FEFERBERG

Onze des dix-huit décès de SDF en région francilienne ont été signalés à Paris. La préfecture assure de son côté que la mobilisation des services de l’État est totale. Avec le plan Grand froid, 5.373 places d’hébergement ont été ouvertes en Île-de-France.

Au moins 11 personnes sans-abri sont décédées à Paris depuis le 1er janvier. D’après la liste, non exhaustive, du collectif Les Morts de la Rue (CMDR), 18 ont perdu la vie dans toute la région Île-de-France. Un bilan, qui ne comptabilise que les décès signalés à l’association et rappelle la « vulnérabilité » des personnes à la rue

Dans la nuit de dimanche à lundi, une femme de 52 ans qui dormait sur le trottoir rue La Fayette est décédée des suites d’une crise cardiaque, dans le IXe arrondissement. C’est un passant qui a retrouvé son corps. Quelques jours auparavant, c’était Josef, 54 ans, qui mourait dans le XIVe arrondissement et Suzanne, 63 ans dans l’arrondissement voisin, le XVe. En 2017, 16 personnes avaient perdu la vie en Île-de-France à la même période, entre le 1er janvier et le 12 février. À l’échelle nationale, 37 sans-abri sont décédés depuis le début d’année. Une répartition qui témoigne de l’importance du nombre de SDF en Île-de-France.