🇫🇷 « Plantez les kouffars! »: à 13 ans, « Abou Ismaïl » rêvait de commettre un attentat

 La veille de la fête de la musique, un attentat a été déjoué discrètement à Vitry-Sur-Seine. L’aspirant terroriste était un adolescent français en contact avec le Suisse arrêté lors du coup de filet de mardi. L’Express a pu consulter ses derniers écrits.

Coiffé d’une épaisse tignasse noire et ondulée, un jeune homme au visage poupin tente d’afficher une mine déterminée. Sa fine moustache trahit son entrée récente dans la puberté. Sur cette photo, prise dans ce qui semble être la salle de bain familiale, « Abou Ismaïl » formule son voeu de mourir au nom du djihad. Il brandit une feuille arrachée à un classeur d’écolier sur laquelle il a inscrit au stylo: « Je prête allégeance au calife Abu Bakr Al-Baghdadi [le chef autoproclamé de l’Etat islamique] ».

A 13 ans à peine, cet adolescent de Vitry-sur-Seine (dans le Val-de-Marne) est devenu le plus jeune mis en examen pour un projet d’attentat en France. Dans la nuit du 20 au 21 juin dernier, il a été interpellé par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sur la voie publique, non loin de son domicile, alors qu’il avait annoncé son intention de tuer au hasard des passants. Un couteau est retrouvé sur lui. Les enquêteurs ont eu vent de son projet grâce à un « renseignement » qui leur est parvenu à la dernière minute: le collégien bavard s’était épanché sur son désir d’attaquer des « mécréants » en cette fin de Ramadan sur la messagerie chiffrée Telegram. Il y avait aussi publié son serment d’allégeance. A quelques heures de la fête de la musique, les autorités ont ainsi déjoué le huitième attentat de l’année 2017.

(… ) L’Express a pu consulter les derniers messages « d’Abou Ismaïl » -son pseudonyme sur Telegram. Ils trahissent une immaturité déconcertante. L’adolescent semble avoir mûri son projet terroriste dans les dernières minutes, galvanisé par des internautes radicalisés qui se connaissaient à peine. Dans un groupe privé intitulé « Discussions (frères) », réunissant 25 membres et où l’on disserte sur la religion, il écrit le 21 juin à 23h34: « Les frères qui sont en Dar al Kufr [terre des mécréants] agissez!!! Sortez avec un couteau, plantez les kouffars, tuez les avec n’importe quoi. Avant, accomplissez le ghusl [l’ablution] et faites la prière puis sortez, bismillah [au nom de Dieu]. »