🇫🇷 #Nice Ivre, il part au volant du petit train touristique et se fait interpeller par le légitime conducteur.

Il a eu le temps de parcourir quelques mètres, avant d’être (heureusement) stoppé net par le chauffeur. Samedi après-midi, un homme passablement éméché s’est mis au volant du petit train touristique de Nice, avec l’intention de partir en balade, relate Nice-Matin.

Une plaisanterie orchestrée au beau milieu de la promenade des Anglais, marquée par l’attentat du 14 juillet 2016, qui n’a pas vraiment fait rire les policiers.

Le vrai conducteur a pu actionner les freins

L’individu, un polonais âgé de 24 ans, a profité du stationnement du wagon, devant le théâtre de Verdure juste en face de la mer, dans l’attente de nouveaux clients, pour prendre les commandes. Heureusement, le conducteur attitré de la locomotive a réussi à actionner le système de freinage avant que le véhicule ne puisse partir trop loin.

La police municipale rapidement prévenue a déboulé pour prêter main-forte au responsable du petit train qui se débattait avec le petit plaisantin.

Placé en dégrisement

Interpellé, l’homme a été placé en dégrisement à la caserne Auvare, avant de pouvoir être interrogé par les policiers. Il serait encore inconnu des services de police français, selon le quotidien régional.

Après cette virée avortée, il pourrait être poursuivi pour de vol de véhicule, conduite en état d’ivresse, conduite sans permis et violences envers le conducteur.