🇫🇷 #Marseille 40 migrants occupent une église pour dénoncer leurs conditions d’hébergement

Une quarantaine de jeunes migrants sains-abris sont rĂ©fugiĂ©s Ă  l’intĂ©rieur de l’Ă©glise Saint-FerrĂ©ol-les-Augustins, sur le Vieux-Port de Marseille. Ils dĂ©noncent le manque de solutions pour les mineurs Ă©trangers isolĂ©s. Le dĂ©partement tente de trouver une solution pour les accueillir

Ils sont arrivĂ©s Ă  18h, dans l’Ă©glise des Augustins de Marseille, sans prĂ©venir les autoritĂ©s religieuses. Quarante migrants qui dĂ©noncent les conditions de vie des jeunes mineurs Ă©trangers isolĂ©s.

Des enfants et des adolescents qui vivent et dorment dans la rue, faute de solutions d’hĂ©bergement. Le conseil dĂ©partemental des bouches du Rhone, chargĂ© normalement de leur trouver un abri, affirme avoir Ă©puisĂ© toutes ses possibilitĂ©s et fait appel Ă  l’Etat.

Une situation d’urgence ignorĂ©e par le gouvernement

60 places d’accueil Ă©taient ouvertes en juillet dernier, d’après le dĂ©partement. 40 autres seront crĂ©Ă©es dĂ©but 2018. Des moyens insuffisants face aux 500 jeunes migrants non-accompagnĂ©s qui sont arrivĂ©s dans les Bouches du RhĂ´ne en 2016. « Une situation d’urgence exceptionnelle totalement ignorĂ©e par le gouvernement », se dĂ©fend la chargĂ©e de l’enfance au conseil dĂ©partemental dans un communiquĂ©.

Le département annonce mercredi soir avoir finalement trouvé une solution pour ces jeunes . Des places dans la maison de la solidarité du Pressensé à Marseille, le temps de mener les enquêtes sociales obligatoires pour leur prise en charge.

Mercredi matin, l’archevĂŞque de Marseille, Monseigneur Pontier, est allĂ© Ă  leur rencontre. Il les a autorisĂ©s Ă  rester toutes les nuits jusqu’Ă  samedi, Ă  condition de laisser la vie de l’Ă©glise se dĂ©rouler normalement.

Le département a également été interpellé par le député de cette circonscription, Jean-Luc-Mélenchon, chef de file de la France Insoumise, pour qui les « solutions éphémères ne peuvent suffire ».