🇫🇷 La députée Danièle Obono (LFI) défend les stages « interdits aux blancs » organisés par le syndicat Sud-Éducation 93

Députée (France Insoumise) de Paris, Danièle Obono était l’invitée politique de Sud Radio ce vendredi. L’occasion pour elle de parler harcèlement sexuel, stage antiraciste interdit aux blancs et travail à l’Assemblée nationale.

La députée de Paris a également été interrogée sur la controverse autour des stages antiracistes interdits aux blancs organisés par le syndicat Sud-Éducation 93. « Ce qui a été organisé par ce syndicat est beaucoup plus large que ça, ils l’ont d’ailleurs expliqué. La non-mixité est une pratique qui existe dans beaucoup de mouvements : les mouvements féministes, LGBT, etc. La question est de savoir de quel outil on se dote pour pouvoir organiser des débats, échanger et discuter. Cette pratique répond à des besoins de catégorie. Les personnes victimes de violence sexiste, par exemple, peuvent éprouver le besoin de discuter avec des personnes de confiance qui partagent les mêmes problèmes. Dans ce cas-là, c’est plus un outil pédagogique pour pouvoir libérer plus facilement la parole« , souligne-t-elle avant de rebondir sur les récentes propos de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, qui a condamné cette initiative. « Le ministre devrait peut-être se renseigner un peu plus. Dans l’Histoire des mouvements sociaux, ces formes d’action existent« , assure-t-elle.