🇫🇷 Joggeuse disparue : le corps brĂ»lĂ© retrouvĂ© en Haute-SaĂ´ne est bien celui d’Alexia Daval

Le corps trouvĂ© lundi soir près du lieu de la disparition d’Alexia Daval, 29 ans, au cours de son jogging samedi Ă  Gray (Haute-SaĂ´ne) a Ă©tĂ© volontairement brĂ»lĂ©. Il a dĂ©sormais Ă©tĂ© identifiĂ©, c’est bien celui de la joggeuse disparue.

Le corps retrouvĂ© brĂ»lĂ© lundi soir Ă  proximitĂ© de Gray (Haute-SaĂ´ne) est bien celui d ‘Alexia Daval. Le couperet est tombĂ© ce mercredi 1er novembre au matin. Mardi, une centaine de gendarmes ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s dans le bois de Velet, oĂą un cadavre brĂ»lĂ©, mĂ©connaissable et cachĂ© sous des branchages, a Ă©tĂ© trouvĂ©. La scène de crime a Ă©tĂ© « gelĂ©e » et les enquĂŞteurs ont notamment procĂ©dĂ© au ratissage de la zone pour retrouver d’Ă©ventuels indices permettant de connaĂ®tre les circonstances de sa disparition.

La thèse du suicide avait très vite Ă©tĂ© Ă©cartĂ©e par la famille. Il faut dire que cela ne correspondait pas au profil de la jeune femme de 29 ans. Conseillère bancaire, Alexia Daval connaissait son compagnon depuis une dizaine d’annĂ©es. Ils s’Ă©taient mariĂ©s il y a deux ans et souhaitaient fonder une famille.

Dans cette affaire, plusieurs tĂ©moins ont parlĂ© aux enquĂŞteurs de la prĂ©sence d’une camionnette blanche. Le conducteur du vĂ©hicule aurait rĂ©cemment importunĂ© deux adolescentes dans le secteur de Gray. Si le procureur de la RĂ©publique de Vesoul, Emmanuel Dupic, prend en considĂ©ration tous les appels et signalements, il y accorde une importance mesurĂ©e.

Un homme la harcelait depuis six mois

Les proches d’Alexia avaient, de leur cĂ´tĂ©, Ă©voquĂ© lundi matin un homme qui harcelait la jeune femme depuis six mois au tĂ©lĂ©phone. Cet individu, un voisin interdit de sĂ©jour Ă  Gray mais habitant non loin du domicile de la disparue, aurait Ă©tĂ© entendu par les gendarmes.

La mobilisation Ă©tait grande pour retrouver la jeune femme. Dès l’annonce de sa disparition, près de 350 personnes avaient participĂ© Ă  une gigantesque battue pour tenter de retrouver Alexia, disparue alors qu’elle faisait son jogging, samedi 28 octobre dans la matinĂ©e. C’est son mari qui avait donnĂ© l’alerte, ne la voyant pas rentrer de sa course, qui durait habituellement une quarantaine de minutes.