🇫🇷 Gard : il tue son beau-père à coups de batte pendant son sommeil à Rodilhan

Un homme de 44 ans a été retrouvé sans vie à son domicile ce samedi 18 novembre au matin. Le beau-fils a avoué le crime. Sa mère a été placée en garde à vue.

C’est finalement au bout de quelques heures de garde Ă  vue que le suspect dans le meurtre d’un homme de 44 ans survenu Ă  Rodilhan, Ă  quelques encablures de NĂ®mes (Gard), samedi, a avouĂ© son acte. Il s’agit du beau-fils de la victime, interpellĂ© le jour mĂŞme et placĂ© en garde Ă  vue sur ordre de Patrick Bottero, le substitut du procureur de NĂ®mes. Le jeune homme, âgĂ© de 23 ans, aurait agi, selon ses dires, par vengeance

Des disputes conjugales

InstallĂ©e dans une bâtisse formant un “L”, rue des Palmiers, au cĹ“ur du petit village gardois, cette famille recomposĂ©e se partageait deux logements. Dans la première partie rĂ©sidaient la grand-mère maternelle et ses deux petits-fils. Dans la seconde habitaient la mère des enfants et son compagnon, un homme de 44 ans, qui avait Ă©tabli domicile dans la propriĂ©tĂ© familiale il y a près de dix-huit mois. Selon les dĂ©clarations du jeune homme mis en cause, sa mère lui aurait confiĂ© que le couple connaissait des hauts et des bas et que la victime aurait Ă©tĂ© Ă  plusieurs reprises l’auteur de violences sur sa personne. Cette dernière se rendait d’ailleurs frĂ©quemment au domicile voisin de sa mère pour se rĂ©fugier après les disputes conjugales.

Une situation, semble-t-il, lourde Ă  porter pour le suspect qui aurait laissĂ© Ă©clater sa haine au petit matin de ce samedi 18 novembre, alors qu’il rentrait d’une soirĂ©e fortement arrosĂ©e Ă  NĂ®mes. Une tournĂ©e des bars qui se serait d’ailleurs conclue par un refus de pĂ©nĂ©trer en discothèque pour le mis en cause. Et qui aurait plongĂ© ce dernier dans un Ă©tat de profonde colère.

Plusieurs heures d’agonie

En regagnant son domicile, il est rentrĂ© chez sa grand-mère, s’est emparĂ© d’une batte avant de ressortir prĂ©cipitamment. Ensuite, il a Ă©clatĂ© la vitre de la voiture de son beau-père, garĂ©e au pied de la maison, dans l’espoir, selon lui, de dĂ©clencher l’alarme afin de rĂ©veiller l’homme. Il aurait voulu, semble-t-il, qu’il descende dans la rue afin d’en dĂ©coudre “d’homme Ă  homme”. Sans succès. Il est donc montĂ© dans la maison de sa mère oĂą il a trouvĂ© le compagnon endormi dans son lit. Avant de lui infliger plusieurs coups de batte au visage. Un passage Ă  tabac Ă  l’origine de la mort du beau-père, survenue après plusieurs heures d’agonie.

Des Ă©lĂ©ments qui ont conduit le substitut du procureur Ă  placer la mère du criminel prĂ©sumĂ© en garde Ă  vue dès samedi soir. Afin de dĂ©terminer si elle avait eu connaissance des projets de son fils. Ă€ la suite de son audition et des diffĂ©rents Ă©lĂ©ments recueillis par les militaires du groupement de gendarmerie du Gard, en charge de l’enquĂŞte, la mère de famille devrait ĂŞtre, ce lundi, prĂ©sentĂ©e devant la justice pour non-assistance Ă  personne en danger.

En effet, les enquĂŞteurs ont pu Ă©tablir qu’elle avait vu son fils quitter le domicile muni d’une batte et rentrer plusieurs dizaines minutes plus tard, l’arme maculĂ©e de traces de sang. L’objet a d’ailleurs Ă©tĂ© retrouvĂ© par les gendarmes dans une bouche d’Ă©gout Ă  Manduel (Gard), lieu oĂą le suspect s’en est dĂ©barrassĂ© dans la matinĂ©e du samedi 18 novembre.

Il semblerait Ă©galement que la maman ait tardĂ© Ă  contacter les secours, les pompiers n’ayant Ă©tĂ© dĂ©pĂŞchĂ©s sur les lieux qu’Ă  9 h 40 le jour du drame. Reste dĂ©sormais Ă  Ă©tablir pour la justice si son compagnon Ă©tait rĂ©ellement violent envers elle. Plusieurs analyses devaient ĂŞtre rĂ©alisĂ©es, dimanche, afin de vĂ©rifier la vĂ©racitĂ© de ces dĂ©clarations. Une information judiciaire pour homicide sera ouverte ce lundi, Ă  l’issue de la garde Ă  vue du mis en cause.