🇫🇷 Blagnac (31) : Abdellah B. fonce sur des passants, 3 blessés (MàJ : il avait projeté son passage à l’acte « depuis un mois »)

« Nous avons saisi la police judiciaire et ouvert une enquête pour tentative d’assassinat puisqu’il nous dit qu’il avait pour projet de faucher des personnes avec son véhicule depuis une mois. Mais ce qui domine à cet instant c’est son profil psychiatrique » Pierre-Yves Couilleau, procureur de la république de Toulouse.

D’après une source policière interrogée par L’Express, il a été identifié comme étant Abdellah B., un homme au profil de déséquilibré. Il était recherché par les services de police pour des faits de droit commun, selon une autre source policière. Il n’était pas fiché S pour radicalisation et était inconnu des services de renseignement. Il aurait été incarcéré par le passé pour des affaires de stupéfiants.

« Lors de son interpellation, il a dit aux policiers: ‘Je suis en mission’ », confie l’une de nos sources. Le parquet de Toulouse précise par ailleurs qu’il a indiqué avoir projeté son passage à l’acte « depuis un mois ».

 

Le conducteur a été arrêté quelques minutes plus tard. On ne connaît pas encore son identité, ni ses motivations, mais d’après la police, il était recherché dans une autre affaire. Il n’était pas fiché S. Certaines sources policières évoquent un homme perturbé psychologiquement.

Le conducteur, âgé de 28 ans, a été interpellé sur place, route de Grenade. Il est déjà connu des services de police, et n’était pas fiché S. Selon les premiers éléments de l’enquête, il prétend avoir « reçu des ordres » pour commettre son acte. Pour l’heure, les enquêteurs n’écartent pas la piste d’un acte commis par un déséquilibré.

Le conducteur, né en 1989, est connu pour des faits de droit commun, notamment en rapport avec les stupéfiants, mais n’est pas fiché S selon nos informations. (BFMTV)

A 16h ce vendredi, un véhicule a foncé sur un groupe de personnes devant le lycée Saint-Exupéry à Blagnac, en Haute-Garonne près de Toulouse.

Trois étudiants chinois ont été blessés dans la collision. Le pronostic vital est engagé pour deux d’entre eux.

Le conducteur, qui n’est pas fiché S selon nos informations, a lui-même dit avoir foncé délibérément sur le groupe. Il a été interpellé sans difficulté. Le service régional de la police judiciaire de Toulouse a été saisi.