🇪🇸 #LaJonquera Un français fonce sur des policiers en hurlant «Allah Akbar». L’homme a Ă©tĂ© neutralisĂ© par balle.

Cet homme d’origine marocaine manipulait « un objet » que les policiers ont cru Ă  tort ĂŞtre une arme, a indiquĂ© la police catalane, qui a prĂ©cisĂ© que la piste terroriste n’est pas envisagĂ©e.

Attitude « étrange »

Samedi peu après minuit, l’homme se trouvait dans un vĂ©hicule immatriculĂ© en France avec une femme au pĂ©age de la ville frontalière de La Jonquera, quand son attitude « étrange » a alertĂ© une patrouille de la Guardia Civil, qui a demandĂ© des renforts aux Mossos d’Esquadra, selon un porte-parole de cette force de police catalane.

« Il paraissait manipuler quelque chose Ă  l’intĂ©rieur du vĂ©hicule, la police lui a demandĂ© de sortir, il a fini par sortir avec quelque chose dans les mains et s’est dirigĂ© vers les agents », a-t-il expliquĂ©, ajoutant que l’homme, selon les policiers prĂ©sents, « a criĂ© +Allah Akbar+ » (« Dieu est le plus grand », ndlr). « Les policiers lui ont demandĂ© Ă  plusieurs reprises de s’arrĂŞter, ont tirĂ© en l’air pour l’intimider mais comme il continuait Ă  avancer, ils lui ont tirĂ© dans la hanche« , a poursuivi le porte-parole.

L’homme « s’est ensuite dĂ©vĂŞtu » et « paraissait souffrir de troubles mentaux« , a indiquĂ© cette source. Il est hospitalisĂ© dans un hĂ´pital de GĂ©rone, oĂą il a dĂ» ĂŞtre opĂ©rĂ©, selon cette source.

Selon la Guardia Civil, sa vie « n’est pas en danger ». Cette force de police s’est contentĂ©e d’indiquer qu’une « enquĂŞte Ă©tait en cours » pour Ă©lucider les faits. Des attentats Ă  Barcelone et Cambrils ont frappĂ© les 17 et 18 aoĂ»t la Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, faisant 16 morts.